Les métiers de demain du commerce de gros des tissus, tapis et linge de maison

Vous êtes ici

Accueil | Les métiers | Les métiers de demain du commerce de gros des tissus, tapis et linge de maison

Les entreprises de la branche évoluent depuis un certain nombre d’années dans un contexte économique de mondialisation des marchés avec une importation massive des tissus et une délocalisation de la production, mais également dans le cadre de mutations technologiques et d’automatisation de certains métiers.

 

Afin de répondre à l’évolution du marché, nous observons à la fois une évolution des métiers existants et l’émergence de nouvelles fonctions.

Perspectives et facteurs d’évolution des métiers de la branche du commerce de gros des tissus, tapis et linge de maison :

Acheteur(se)

  • Développement du travail avec des fournisseurs de nationalités différentes
  • Dans une logique de spécialisation des entreprises sur certains segments (niches), il/elle pourrait devoir répondre de plus en plus à des commandes de produits rares ou spécifiques
  • Pour les grossistes transformateurs, nécessité de plus en plus forte de trouver la bonne adéquation entre logique de vente et logique d’approvisionnement
  • Sécurisation des sources d’approvisionnements, à ce titre il/elle doit être en mesure d’évaluer en temps réel les capacités des fournisseurs à répondre aux exigences de l’entreprise et de leur pérennité
  • Développement de compétences en gestion des stocks au sens large et maîtrise des contraintes d’approvisionnement
  • Développement des règles et des techniques de fabrication qui le/la conduira à avoir de plus en plus un profil d’ingénieur textile

Assistant(e) commercial(e)

  • Métier qui est de plus en plus proche de ceux de la logistique en termes de gestion des délais, des livraisons, des transporteurs…
  • La maîtrise d’une voire deux langues étrangères tendra à devenir de plus en plus déterminante dans un contexte de multiplication de la variété des fournisseurs et des clients

Chef de produit

  • Dans le tissu d’ameublement, les départs à la retraite des tapissiers décorateurs traditionnels modifient la typologie de la clientèle, moins spécialiste du produit, ce qui nécessite pour le/la chef de produit une plus grande proximité terrain et technique. Ils/elles sont amené(e)s à accompagner davantage les commerciaux, pour assurer le support technique du produit
  • D’autre part, certains grossistes s’orientent vers un produit fini pour répondre aux demandes des clients, ce qui impacte le métier de chef de produit, amené à travailler autant sur du tissu au mètre que sur du produit confectionné dans certaines entreprises
  • Le/la chef de produit doit de plus en plus s’adapter aux spécificités de l’entreprise dans laquelle il/elle travaille et développer ses compétences en conséquence

Coupeur(se) de tissu à la main ou machine

  • La plupart des coupeurs de tissus ayant plus de 15 ans d’ancienneté le turn-over est très faible et cette compétence est de plus en plus recherchée par les entreprises
  • Un chemin vers la compétence qui s’apparente grandement au scénario du monde de l’artisanat, qui pourrait être sanctionné, à terme, par la mise en place d’un Bac professionnel

Echantilloneur(se)

  • Beaucoup d’entreprises sous-traitent l’échantillonnage
  • A terme, ce métier va perdre de son importance en raison des possibilités d’externalisation et de mutualisation accrues

Hôte(sse) show-room

  • L’évolution du métier se dessine au regard de l’évolution du marché du tissu haut de gamme,qui tend à se positionner vers le très haut de gamme et à développer des activités de niche
  • Le métier est donc lié à la valorisation de la créativité de l’entreprise et de la qualité des tissus proposés.
  • Dans le même temps, les show-rooms accueillent davantage de clients particuliers, quel que soit le canal de distribution, y compris internet, ce qui nécessite pour l’hôte(esse) show-room d’être capable de gérer deux types de clientèle : professionnels et particuliers
  • À terme, on attend une bonne maîtrise de l’ensemble des canaux de distribution

Responsable qualité produit

  • Dans le tissu, la certification selon les normes environnementales constitue un des axes de développement de la filière et du métier
  • Il/elle est amené(e) à coordonner des activités de sous-traitance du contrôle qualité

Technico-commercial(e)

  • Développement d’une dimension conseil (règlementation, sécurité, environnement…) ce qui nécessitera la maîtrise des aspects techniques du produit
  • Dans un marché en perpétuel évolution, l’exigence de réactivité tant en termes de gestion des délais que de renouvellement des tendances est de plus en plus forte